CIP GLENAN

Laurent : 06 84 46 84 82

HISTORIQUE DU CENTRE INTERNATIONAL DE PLONGEE DES GLENAN

En 1955, existait à Quimper l'un des tout premiers clubs de plongée de Bretagne, créé par une poignée d'autodidactes de ce sport : Le "Groupe Atlantique de Plongée " (G.A.P.),en majorité quimpérois. Spécialiste d'interventions de sauvetage, ce club affilié à la Fédération Française d’Études et de Sports sous-marins (F.F.E.S.S.M.) installa en 1960 une base de plongée sur l'île St Nicolas aux GLENAN. Cette base s'ouvrit aux plongeurs locaux avec la participation bénévole des moniteurs du club et sous la direction d'un moniteur national, Roger WEIGELE, également bénévole jusqu'en 1966.

Après avoir rénové la vieille ferme de l'île de St Nicolas et équipé cette base école de matériel de récupération, les membres du G.A.P firent face à la mise en place d'installations rustiques permettant l'hébergement et la restauration des plongeurs en formation, tâche incombant à Mme et M. WEIGELE, chef de centre.

En 1960 l'école ainsi créée assura les fournitures vitales : eau, électricité, sanitaires, gonflage des scaphandres, sorties en mer, sécurité, cours pratiques et théoriques, la restauration et l'hébergement (étant inexistants sur l'île). Cela avec des moyens limités par l'autofinancement. Mais, du fait de son insularité, du sport enseigné, et de l'obligation de cette vie en communauté, le Centre de Plongée eut une réputation de sérieux qui se propagea dans les dix années qui suivirent au niveau national et européen. Le bénévolat total était la clef de cette réussite par la participation de tous à l'aménagement du Centre. C'est au retour de l'un de ces week-ends de participation à la construction du Centre que son vice-président, Alexis BERTHOLOM trouva la mort en tombant de son bateau dans une mer difficile.

En 1963 le Centre organise les premiers stages d'initiation à la biologie sous-marine sous la tutelle du C.N.R.S et la direction de Jean Paul GUIGUER, ainsi que des professeurs DRACH et Claude CHASSE. Suite à ces stages, trois jeunes filles sont accueillies au Centre durant trois ans pour préparer une thèse sur l'Archipel. Depuis, deux d'entre elles ont été responsables de recherche au Laboratoire du Collège de France de Concarneau.

En 1966, le Centre reçoit le Club de la Communauté Européenne de Bruxelles, et, par son entremise, la Fédération d'Allemagne Fédérale pour passer annuellement, ses brevets d'encadrant et de moniteurs nationaux. (Cette fréquentation durera 24 ans et cessera en 1991).

Vers 1977, la récession économique augmente les difficultés d'autofinancement, mais heureusement dans cette période, le Conseil Général du Finistère construit sur St Nicolas un ensemble de locaux comprenant une salle de cours, un réfectoire, cuisine, réserves et le donne à gérer à l'association. Face à cette aide au développement très importante, les membres fondateurs se mobilisent et construisent eux-mêmes, un bloc de sanitaires rattaché à ces locaux. Sous la présidence de M. Jean Claude GUERRIER et avec la présence de M. et Mme BRIVE, chef de Centre, l'école prend une nouvelle orientation sous l'appellation " Centre International de Plongée des Glénan " (C.I.P GLENAN).

En 1980, l'arrivée d'un nouveau chef de Centre, M. Jean François TREHIOU, maître d'éducation physique et moniteur d'état, permet la création d'une pédagogie de pointe qui fera la réputation du Centre jusqu'à nos jours. Cette pédagogie d'avant garde permettra l'organisation pour la première fois en France, de stages accélérés pour la formation de plongeurs de bord, marins pêcheurs, pompiers et des stages initiation pour des handicapés moteur.

En 1985, l'administration fiscale assujettit l'école de plongée à la T V A sur la restauration et l'hébergement. Cette taxation fragilisa les bilans financiers des années qui suivirent et diminua les possibilités d'amélioration de l'hébergement, point faible sur les îles.

Depuis 1989, le Centre est dirigé par M. et Mme CAYATTE. M. Laurent Cayatte, moniteur d'Etat, lui-même formé au C.I.P., s'inscrit dans le programme pédagogique existant en apportant les réponses aux nouvelles normes de sécurité et d'enseignement de la plongée.

 En 2003, est arrivé un nouveau contrôle fiscal qui a abouti en 2008 à un statut fiscal atypique, où nous conservons notre statut associatif mais avec un assujettissement aux impôts commerciaux. Ce qui ne facilite pas le financement de l'association fonctionnant toujours sans subventions depuis de nombreuses décennies dans un cadre très insulaire (bien plus qu'à l'île de Sein ou Ouessant, avec le réseau transport Pen ar Bed). Cette insularité engendre bien sûr un coût de fonctionnement bien plus important qu'au niveau continental, mais avec un charme insulaire tout à fait incomparable.

En 2008, fin des soucis fiscaux, le CIP peut reprendre le cours de ses plongées tranquillement.

En 2010, le CIP fête ses 50 ans comme école de plongée accueillant les stagiaires en internat sur l'île.

 

Copyright © 2015. CIP Glénan - Tous droits réservés.